messalyn

Mot-clé - Philip Pullman

Fil des billets - Fil des commentaires

24février2019

Min rum

Ca fait longtemps que je voulais le faire, mais ça y est j'ai enfin pris quelques photos de la décoration de ma chambre ! En fait la seule pièce à part de mon appart c'est la salle de bain ; la chambre est dans une mezzanine. Le hic, c'est qu'avec une seule fenêtre pour tout l'appart et une hauteur si différente entre les deux, jamais la lumière du jour n'atteint mes quartiers. Et l'éclairage n'est pas des plus performants, c'est le moins que l'on puisse dire (je choisis ma lingerie à la lueur de mon téléphone, et il a fallu 20 secondes d'exposition pour obtenir ces photos). Mais soit, avec un trépied j'ai quand même pu immortaliser les deux tirages que j'ai réussi à faire encadrer en 2018, dont dérive ce post, ainsi que les deux nids d'oiseau que j'ai accroché ce matin. Et toujours, les beaux livres et les fringues vintage en exposition.

I meant to do this for a long time, but at last I snapped some pictures of my bedroom arrangement! To clarify the only separate room in my appartment is the bathroom ; my quarters are actually located in a mezzanine. Trouble is, with only one window for the whole flat far below the floor level of said mezzanine, they never get to see the light of the day. And the lights are… unhelpful, at best (I choose my lingerie lit by my phone, and these photos were taken with an exposure of 20 seconds). But anyway, a good tripod and hopefully you can see the two prints that prompted this post as I managed to frame them over the course of last year, as well as the two bird nests that I finally suspended this morning. And always, the shiny books and the vintage clothing hanging around.

Lire la suite...

14décembre2017

Herbier Septentrional

Banner of Herbier Septentrional
Retrouvez Herbier Septentrional (© messalyn, décembre / december 2017) dans le portfolio

Lire la suite...

14avril2017

Tout ce qui brille

(english below)

Lecteur lecteur, aujourd'hui tu es convié à un post d'appréciation de bouquin. Nous allons nous pencher sur une lubie qui a commencé un beau jour à la fin du mois d'août 2013, lorsque je plaçais une commande sur Book Depository, première d'un historique pratiquement intégralement constitué de couvertures chatoyantes et snobinardes nonobstant un livre pour offrir et une bd anglophone. Aux côtés d'un Emma brodé (meilleure idée pour une couverture de livre, collection hélas trop restreinte), et d'un Wuthering Heights qui fût également le premier livre pour lequel je dus trancher la mort dans l'âme entre plusieurs versions très attirantes, il y avait The Great Gatsby par F. Scott Fitzgerald. Puisque ma dernière commande chez eux le mois dernier comprenait un autre Fitzgerald de la même collection, The Beautiful and Damned qui trouva particulièrement résonnance avec mon aversion pour l'idée d'une carrière qui trahirait mes réelles qualifications pour de l'argent, le moment m'a paru opportun de se pencher sur ce sous-courant du livre de bobo développé dès le premier jour :

Lire la suite...