messalyn

Mot-clé - Alexandra Banti

Fil des billets - Fil des commentaires

17février2017

Exposition IV Horsemen @ Intuit Lab, 19 rue Lieutaud, Aix-en-Provence

The poster for Nella Fragola's Group Show Four Horsemen The poster for messalyn's Group Show Four Horsemen The poster for Agathe Mirafiore's Group Show Four Horsemen The poster for François Amoretti's Group Show Four Horsemen The poster for Alexandra Banti's Group Show Four Horsemen/
Chacun le sien et les vaches seront bien gardées

Une étape que je désirais ardemment franchir dans ma vie d’illustratrice était d’exposer mes travaux. Une demi-mesure en la matière avait déjà eu lieu lors d’un évènement lolita de RDRR Sud mais c’était plus pour l’amour de l’art qu’autre chose (et le soutien aux artisans locaux genre encadreurs… humpf). Heureusement, dès l’année dernière François Amoretti qui a lancé IV Horsemen a commencé à plancher sur notre premier projet de groupe avec cette exposition collective, et grâce à lui et à ses entrées (au sens propre) nous avons pu bénéficier d’un lieu spacieux, à peu de frais ce qui n’est pas négligeable quand on a déjà une vingtaine de pièces à faire encadrer, et idéalement situé en centre-ville là où il y a du passage :

école intuit.lab, au 19 rue Lieutaud, 13100 Aix-en-Provence

L’exposition est ouverte depuis le 9 février et dure jusqu’au 28 de ce mois. Une permanence est assurée pendant les vacances scolaires (et du coup le lieu est tranquille).

Les artistes exposants sont : Agathe Mirafiore (photographies), Alexandra Banti (photographies et un dessin), François Amoretti (illustrations), messalyn (illustrations) et Nella Fragola (photographies).

Lire la suite...

08janvier2017

Train de lectures : Sous le lierre, La Femme Sauvage et Le Livre des Merveilles

Cela fait bien longtemps que je ne suis pas venue conter litcheutcheur par ici. C’est sans doute une erreur de ma part, d’ailleurs, car c’est pourtant un pan important de ma personnalité, d’où sans doute la négligence : son inscription déjà bien ancienne dans mes veines. Dans le même registre, j’ai souvent ironisé sur le fait que mon travail illustratif ne dévoilait que peu mes principaux centres d’intérêt. La nouveauté se taille bien souvent la part du lion, suscitant des idées de scénettes là

Lire la suite...