messalyn

Mot-clé - Paganism

Fil des billets - Fil des commentaires

08janvier2017

Train de lectures : Sous le lierre, La Femme Sauvage et Le Livre des Merveilles

Cela fait bien longtemps que je ne suis pas venue conter litcheutcheur par ici. C’est sans doute une erreur de ma part, d’ailleurs, car c’est pourtant un pan important de ma personnalité, d’où sans doute la négligence : son inscription déjà bien ancienne dans mes veines. Dans le même registre, j’ai souvent ironisé sur le fait que mon travail illustratif ne dévoilait que peu mes principaux centres d’intérêt. La nouveauté se taille bien souvent la part du lion, suscitant des idées de scénettes là

Lire la suite...

21avril2015

Abondance

Abondance sur mon portfolio
Retrouvez Abondance dans le portfolio et sur Tumblr.

J'ai tellement tardé à vous dévoiler cette illustration que j'ai eu le temps d'en finir une autre depuis… sans commentaire. D'un autre côté, à l'instar de Thaumatrope Végétal il s'agit d'un autre cas d'illustration interrompue de très longs mois durant. Contrairement à hanako, je serais bien en mal d'en poser le décor verbalement. J'ai oublié l'histoire de cette illustration. Ou peut-être n'y en a t'il jamais eu : à Petit Peuple, petit destin. Vous me parlez d'une scène, je vous donne un univers. Mon bien-aimé folklore, que je n'avais pas abordé depuis des années (principalement à cause du Lolita).

I've waited so much to post this one that in the mean time I got to finish another piece. No comment. In the other hand, it's not that remarkable considering the big break I took during its making, as it got interrupted from august to january/february. As much as I'd like to introduce it with some top-notch writing like my friend hanako would, because you're readers before being viewers, I've completely lost the story behind that one. I'm wondering if there was any: fairy folk are more of the daily type. You want a scene but all I can give you is a universe. My beloved Folklore, which I set aside for years (mainly Lolita's fault).

Lire la suite...

31mai2013

Pagan Christian

Lundi dernier il faisait exceptionnellement beau en région parisienne. Ni une ni deux j'en ai profité pour rendre visite à ma forêt, pour m'y promener certes, je n'avais pas eu d'occasion depuis des mois, et puis pour immortaliser une coordination avec une de mes robes de la marque Moi-Même-Moitié. C'est une robe de nonne, je l'ai toujours portée avec ironie ou au minimum du recul vis-à-vis de la religion chrétienne, et cette fois-çi n'a pas dérogé à la règle. Comment, en se baladant dans une forêt, ne pas avoir une pensée pour les probables successions d'anciens cultes de nos régions que la Chrétienté a remplacé… pour l'instant. Cette manie de s'accaparer non seulement les territoires, mais aussi la morale, la spiritualité et de nombreux autres potentiels enfouis dans l'être humain, ne serait-ce qu'esthétiques par exemple (dès le départ : la croix n'était pas de sa main).

Du coup cela m'a inspiré quelques photos, jusqu'à ce que mon appareil manque de batterie. Aussi cette séance m'a donné envie d'acquérir une télécommande à retardateur qui m'a cruellement manquée (je déteste courir devant l'objectif pendant les 10 secondes que me permet le retardateur sans avoir la possibilité de maîtriser la pose…)

Last monday the weather was exceptionnally sunny near Paris. I immediately took the chance to go on a walk in my forest since it was the first occasion in monthes. But I also wanted to immortalize a coordination with one of my Moi-Même-Moitié dresses. It's a nun dress, which I only wear with a great distance of mind toward Christianism, and that time was no exception. I cannot walk into a forest and not think about the others cults which occured on these lands, successing to each others, until Christianism was the last to settle here… for now. I kept thinking about this habit of appropriating territories, moral philosophy, spirituality and many other potentials deeply buried in humankind. Think ӕsthetic for exemple — like he carved the cross.

So I made my photoshoot about such thoughts, until my battery died. Doing this photoshoot also reminded me how much I really need a remote control for distance snaps (I hate to run past the lens, my camera allows 10 seconds which is ridiculously short, plus you don't get to control your posing…)

Lire la suite...