Dans l'attente de pouvoir commencer "Fraise Macaron et Arsenic" (que pour une raison d'honneur, j'aimerais compter au palmarès de mes 26 ans donc tick tock goes the clock), j'ai commencé cet été une série bien différente de mes grandes scènes habituelles dans des demi-raisins. Le concept ne casse pas 3 pattes à un canard mais ces illustrations également plus rapides à finir me permettent de renouer avec l'étude documentaire, une matière qui me manque de mes années d'études. J'en compte déjà 2, et j'ai déjà des tas d'autres idées (y compris du sweet lolita et un hors-série !), c'est un parfait travail de fond. Je voulais attendre d'en avoir 3 pour appeler ça série et commencer à les poster, mais en peignant celle-ci je la trouvais bien trop de saison pour rater l'occasion.

As I'm waiting to start working on "Fraise Macaron and Arsenic" (which I'd like to happen before my 27th nameday for my honor is at stake — tick tock goes the clock), I moved on this summer with a new serie of illustrations quite different from my usual half-raisin sized scenes. Sure, the concept is quite easy to grasp but the occasion is perfect to be doing observation work again, a class I used to be rather fond of at my art-school. So far I've made 2, and the ideas keep flowing in (including some sweet lolita and one off-serie!). Perfect side-project. I've wanted to have 3 of them to call it a serie but as I was painting that one I couldn't keep it to myself.

closeup-herbierlunaire.jpg
 
La monnaie du pape (lunaire) et la branche de mûre sont d'après nature. Mes plumes de geai sont toutes à Paris. the lunaria and the blackberry branch are still life. Not the blue jay feather, because all mines are in Paris.

Petit paragraphe technique qui je l'espère sera utile à certains de mes lecteurs. J'ai posté cette illustration tout à l'heure sur Tumblr, où les légendes tombent plus vite que les têtes chez la Reine de Cœur. Afin de pérenniser mon copyright (car mon monogramme est un peu lèdge), j'ai utilisé un programme pour modifier les informations exif de mes images — j'ai pu y remplir un champ "Auteur" ainsi qu'un champ "Copyright". Il fallait y penser.

One technical note for some of my readers. I just posted that illustration on Tumblr, where captions don't stay quite in place. As I really wanted to keep my copyright (my monogramm isn't enough), I used a program to edit the exif informations of my pics. I filled a "Copyright" field as well as an "Author" field. Brilliant, no?

closeup-herbierlunaire2.jpg closeup-herbierlunaire3.jpg

Pour découvrir toute la série, utilisez le tag herbier ! / To discover the whole serie, track the herbarium tag!

Si vous avez aimé ce billet, pourquoi ne pas me suivre sur un aggrégateur tel que Bloglovin ou même le ni vivant ni mort Google Friend Connect de Blogspot (il suffit de donner mon flux ) ? Je reviens une seconde sur Bloglovin — pour ceux qui utilisent ce formidable outil, saviez-vous qu'au lieu de perdre bêtement vos followers quand votre blog change d'adresse, vous pouvez envoyer un message à Bloglovin qui se fera un plaisir de mettre à jour votre url ? Parce que les blogs supers qui n'apparaissent plus depuis des mois sur mon dashboard, alors qu'ils ont simplement déménagé, c'est vraiment trop con.

If you liked this post, you should consider following me on an aggregator such as Bloglovin or the undead yet unliving Google Friend Connect from Blogspot (just fill in my feed). Oh, about Bloglovin while I'm at it: for those enlightened readers that use is already for their own blog, do you know that you shouldn't loose all of your followers when you move url? Starting from scratch has always been the worse idea ever, but no tools are provided for you to make the change. My secret is simple: send an email to Bloglovin. They will gladly do it!